AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Histoire : Biographie de Juliano Di Juliani, III ème Duc de Berry.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarJune

Messages : 518
Date d'inscription : 14/05/2010
Age : 24
Localisation : Dans la lumière du swag.
MessageSujet: Histoire : Biographie de Juliano Di Juliani, III ème Duc de Berry.   Mer 9 Oct 2013 - 15:42

Biographie de Juliano Di Juliani.

L'initiation ou la volonté d'un Homme

Juliano Di Juliani est le fils d'un modeste Seigneur des États italiens et d'une aristocrate Française. Il naquit en France mais grandit à Cecina en Italie. Arrivé à l'âge adulte, il voulut découvrir le monde par lui-même et refusa toute assistance, hormis une bourse de 50 écus. Après de nombreuses pérégrinations, il décida de se lancer dans la politique et devint conseiller municipal à Sémur sous les mandats de Coacharno ; il vécut la séparation entre la Bourgogne et la Champagne. Ce fut l'époque où il rejoignit le PARS, le premier parti politique qui se voulait national. Candidat sur la liste du futur Duc Prothas, il participa aux premières élections de cette région de Bourgogne. D'autres noms illustres étaient également présents sur cette liste (les futurs Ducs Charles de Chablis, Volpone de Médicis, Cardinal de Beaujeu...). Élections qui virent une large victoire de cette liste "Un grand cru pour la Bourgogne", mais pas suffisamment pour que celui que tout le monde surnommait déjà JuJu fasse partie du Conseil.

La mise à l'épreuve

Mais peu lui importait, un nouveau duché venait d'être créé et la bougeotte le reprit. Il répondit à l'appel du Duc Volpone de Médicis et fut le premier CaC du Berry, poste qu'il occupa par la suite durant trois mandats dont deux sous l'égide du Duc Thierry. On peut véritablement dire qu'il créa l'économie de cette région. Parti de rien, il en fit un duché prospère et entreprit des réformes économiques fortes et profitables. En récompense de ses bons services, il reçut en fief la Vicomté de Chenonceau. C'est également durant cette période qu'il se fiança à la belle et fougueuse amazone Mistigri. Un amour sincère les liait depuis l'époque de Sémur malgré de nombreuses lieues entre eux. La Bretagne pour elle, le Berry pour lui. JuJu, un homme fidèle en amour et en amitié.

L'âge d'or

Le secrétaire historique du PARS : Parallèlement à ses responsabilités au sein du Berry, ce fut l'ascension au poste de Secrétaire Général du PARS. Parti à la tête duquel il resta longtemps, lui permettant ainsi de pratiquer une politique ambitieuse de recrutement et d'implications de nouveaux membres. Il aida de nombreuses listes électorales un peu partout en France à faire campagne, puis à appliquer les idéaux du parti : une économie fortement influencée par le duché, l'exemplarité des élus (avec par exemple le non cumul de mandats), l'implication maximale de l'ensemble de la population à la prise de décisions au sein d'un duché, le respect des traditions (faire du RP),... C'est durant ses mandats en tant que SG du PARS que, par ailleurs, se déroulèrent les universités d'été du PARS. Ce grand rassemblement festif au sein du Royaume fut un véritable succès et nous pouvons encore consulter les mémoires des grands de ce monde, spécialement éditées pour cette occasion, au sein de la Grande Bibliothèque du Royaume.

Le Duc du Berry

Afin de le remercier de son travail et de son implication pour sa terre d'adoption, le peuple du Berry et les conseillers ducaux le reconnurent comme DUC, charge qu'il occupe encore aujourd'hui pour un dernier mandat. Il détient le record historique des Royaumes de longévité à ce poste : 6 mandats consécutifs (plus les 3 de CAC). Il assura une stabilité certaine au Berry, permettant à cette région de prospérer et de se développer tranquillement. C'est durant cette période que JuJu prouva toute sa polyvalence. Économique donc, avec la poursuite des mesures qu'il avait initiées. Législative, avec l'adoption de plusieurs lois permettant à sa justice de s'affiner. Au niveau législatif, il perpétua le droit dit "coutumier". Inventé par Arnvald, la justice se base sur l'équilibre des règles de morale propre "au respect des traditions", "aux intérêts de la société" et à "la morale du bon père de famille". Polyvalence militaire également. Il supervisa la professionnalisation de l'armée du Berry, avec la découpe en bataillon par village, l'organisation de la hiérarchie, la mise en place de patrouilles et de l'ensemble d'un réseau de surveillance visant à défendre l'intégrité du territoire. Il est l'un des rares chefs militaires victorieux de notre Royaume, les fiers citoyens du Berry, sous ses ordres, ayant repoussé une coalition de trois provinces, lors des troubles occasionnés par la Fronde. Un chef spirituel aussi. Grand défenseur de l'abbaye de Noirlac, il est considéré comme un traditionaliste conservateur au sein de l'Église Aristotélicienne. Grand admirateur du vrai Pape Nicolas V, il prénomma son fils en son honneur. Mais le Duc Juliano Di Juliani, ce n'est pas que la gestion du Berry. Ardent défenseur des intérêts du Royaume, il n'a pas hésité à demander au Roy Levan III la tenue d'Etat Généraux, restant fidèle à son honneur et à son souci de la protection des plus faibles. Sa sagesse et la qualité de ses conseils sont connus parmi l'élite de notre royaume. Nombreux sont les jeunes élus qui viennent près de lui pour chercher conseils et soutien. C'est également pour les actions qu'il a menées contre le crime organisé qu'il fut décoré de l'ordre de St Louis par l'ancien Grand Maître de France, Volpone de Médicis. Il en est d'ailleurs aujourd'hui le dernier porteur vivant et par la même le Grand Maître de cet ordre extrêmement élitiste. Habile négociateur, il s'est toujours posé comme médiateur afin d'apaiser les tensions et éviter autant que possible qu'elles ne dégénèrent. Le dernier conflit Franco-Breton en est un exemple.

L'âge de Sagesse

C'est désormais un homme veuf qui se consacre exclusivement aux affaires du Royaume en privilégiant au possible les intérêts du peuple.
Il fut nommé Pair de France avec 81% de votes favorable. Ce fut ainsi qu'il consacra son temps à l'administration de l'Etat Royal. Nommé Surintendant des Finances du Royaume il créa le "Cabinet des finances" et nomma les premiers intendants Royaux: Fauville; Archimbaud; Gweltas; Alexei; Dunyhll et Philippaurus. Parallèlement à ses activités économique, il fut nommé Intendant Royal D'Alençon, afin de rétablir de solides bases civiles dans ce duché du Domaine Royal. Un mandat qui se déroula sans encombre particulière.
Actuel Grand Maître de France par votes de la Pairie, il se charge désormais de faire vivre les institutions Royales et d'améliorer aux mieux les conditions de vie de la population française.
Surnommé le "Pourfendeur de Félons". Après avoir pris la rebelle Anjou par la force il signa un traité de paix avec eux. Cette région est désormais un duché d'avant garde des réformes françaises qu'il compte entreprendre. La Bretagne fut la suite logique de la guerre. Les troupes françaises s'enfonçant dans les terres bretonnes comme dans une fille de joie. Les victoires de Vannes et de Rohan ont été des bouffées d'oxygène. Mais l'armée française s'enterra dans une guerre de position à Fougères. Les bretons étaient affaiblis et affamés mais ils ne s'en battaient pas avec moins de vigueur. Actuellement, une trêve est en train de se négocier avec les dirigeants bretons. Quelles en seront les suites...?
La trêve dure depuis le mois mai. Les bretons ne veulent pas reconnaître qu'ils sont français avant tout et la Couronne ne leur concèdera jamais une utopique indépendance. Que nous réserve l'avenir? Rien de bon, je le crains. Les belliqueux reprendront-ils les armes bientôt?
Après un an passé à ce poste, le Grand Maître de France Di Juliani surnommé "Le Sage" par le beau Duc Cardinal de Beaujeu, a finalement quitté cette charge après avoir modernisé et optimisé les Institutions de la Couronne.
La Retraite
Déclaration du Roy Levan III:
Armoria de Mortain, née Traorig, Princesse de France, Duchesse de Saulieu et des Dombes, Baronne d'Ath, devient Grand Maître de France. Elle aura la lourde tâche de laisser dans l'Histoire du Royaume une emprunte comparable a celle de Juliano di Juliani.
Juliano Di Juliani devient Prince de Fontainebleau.

Enfin arrivé à la retraite, le nouveau prince de Fontainebleau va pouvoir se consacrer à sa famille, ses amis et la nouvelle femme de sa vie : la Duchesse Morgwen de la Louveterie.

Reprise d'activité

Cinq nouvelles provinces furent libérées et intégrées par les armées royales, au Royaume de France. Dont le Béarn. Nommé par Sa Majesté Levan le 3eme du nom, comme Régent de cette province, le vieux Prince reprit un peu de service afin de faire partager son expérience à cette province. Rapidement, elle prit de l'essor et connue une grande croissance et commença à s'imposer sur le plan inter-provinciale. Suite à une série d'évènements non encore clairement éclaircie, le Béarn dijulianesque, annexa la ville de Dax, appartenant à la Gascogne pendant qu'une armée composée de mercenaire, brigands et hors-la-loi, de tout poils, s'en prenant au reste du duché de Gascogne. Finalement, le Béarn se retira après la signature d'une trêve et actuellement un traité de Paix est en cours de négociation. Il effectua donc une Régence et deux mandats dans cette province.

___________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://loups.iowoi.org
 

Histoire : Biographie de Juliano Di Juliani, III ème Duc de Berry.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Biographie de Jack Krauser
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine des Sidjéno - LOUPS (RR) :: La Maison Sidjéno :: La Bibliothèque-