AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [RP] Campement berrichon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarOrian
Loup
Messages : 6
Date d'inscription : 26/02/2012
MessageSujet: [RP] Campement berrichon   Mer 8 Jan 2014 - 19:47

«Du foin pour nos vaches, le Berry indépendant !»


L'heure arrivait enfin ! Les armées Françaises approchaient à grands pas et cela se ressentait sur le campement berrichon. Après avoir proffité des chambres d'auberge depuis son arrivée Orian parti enfin s’installer au campement, non pas qu'il en avait envie, mais cet endroit était plus pratique en cas d'attaque. La proximité avec les portes de la capitale en faisait partie intégrante. Baluchon sur l'épaule il n'eut pas beaucoup à chercher pour le trouver, les fanions aux couleurs du Berry au dessus des tentes indiquait clairement le point d'arrivé.

Ce n'était pas aussi grand qu'il avait put l'imaginer lorsqu'on lui avait conté les récit de guerre et c'était tout à fait normal il n'était pas chez lui et ils n'étaient pas en nombre... Une vingtaine de tentes avaient été dressées formant un cercle imparfait, au centre de ce dernier était placé un vieux feu de camp ou restaient quelques braises résistantes. Feu qui serait surement rallumer le soir venu en attendant les possibles affrontements.

La tente du jeune Sidjéno se trouvait au pied d'un grand chêne dans cette dernière étaient entreposées quelques bouteilles de vin et de poire récupérée sur le marché et ramenées du Berry pour la poire. Rapidement il jeta ses affaires sur le tas de foin servant de couche. Sur le fanion berrichon voletant au dessus de la tente avaient été ajoutées les armoiries de sa famille. Le loup hurlant des Sidjéno et le griffon noir des de la Rose Noire. En voyant cela avant de s'affaler sur sa couche le jeune berrichon eut une pensée pour sa famille qui était restée au Berry...


Des lâches ! Un soupire vint ponctuer sa phrase, puis il se releva et prenant sa besace sorti de la tente.

Pourquoi faire une guerre en hiver ? Sous ses pieds la neige crissait, il avait toujours aimé la neige mais il fallait avouer que dormir dehors avec un temps pareil n'était pas la meilleur idée. Ne pouvaient-ils pas attendre le printemps avant de les attaquer ? Qu'aurait fait son frère Nathan en cette situation ? Ce bazin aurait surement préféré dormir à l'Auberge plutôt que de prendre un tas de foin couvert d'un tissu pour couche. Un léger sourire vint sur les lèvres du blond à la pensée de son frère pestant contre les conditions de couchage en temps de guerre, sourire qui se transforma en rire, aussi n'ayant que l'Ambroise en tête il alla se percher sur une branche du chêne afin d'écrire des nouvelles à son frère. Il avait tout ce qu'il lui fallait pour écrire dans sa besace, c'est ainsi qu'il pose en équilibre entre deux petites branches un pot d'encre, et qu'il se saisit d'un parchemin en appui sur son dogme et commença à noircir le vélin.

«A Angers, le 22 Décembre de l'an de Pâques 1460

Mon frère...»

___________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatarKorai
Louve
Messages : 22
Date d'inscription : 12/07/2012
Age : 33
Localisation : Sur les routes...
MessageSujet: Re: [RP] Campement berrichon   Mer 8 Jan 2014 - 19:50

Un coup de pioche. Un autre. Sans entrain.

Elle soupira tout en posant son outil contre la paroi, s'octroyant un temps de pause bien mérité. Il serait bientôt l'heure de quitter la mine, alors que la nuit tombait déjà au dehors. Cela faisait trois semaines qu'elle répétait les mêmes gestes, mais elle faisait attention à son corps afin d'éviter des courbatures impromptues s'il fallait aller jouer de la lame dans l'heure.
Chaque soir, elle frictionnait ses muscles endoloris avec une lotion de romarin et de genévrier. Cette bouteille inespérée lui avait été déposée un matin sur le pas de sa porte alors q'elle partait rejoindre Orian. Avec ce cadeau, une simple phrase griffonnée sur un bout de vélin : "Histoire d'éviter que tes muscles de vieille te lâchent en route... Fais attention à toi, et au louveteau. J."
Elle connaissait les talents du blond, aussi accepta-t-elle le présent, et inconsciemment la promesse demandée.

Elle allait à contrecœur retourner à son travail journalier lorsqu'elle entendit son nom, crié depuis l'entrée de la mine. Prenant ses gants usés, laissant la pioche en place, elle se rendit à l'endroit, où quelqu'un l'attendait, une lettre à la main.
Quelques instants plus tard, assise sur un bout de roche, elle lisait le courrier envoyé par son chef de lance, le baron Berruyer, et laissait là ses collègues mineurs pour rentrer au campement berrichon, situé à l'Est de la ville d'Angers.

L'habitue; chemin, emprunté pour une possible dernière fois, lui laissa l'air nostalgique. Qu'allait-il se passer, maintenant ? Elle dépassa les campements des autres groupes et reconnut le sien aux fanions rouge et bleu, aux lys d'or. Lys qu'ils allaient pourtant combattre dans les jours à venir. C'était vraiment du gâchis, tant de monde à se battre pour les idéaux de quelques personnes, qui parfois ne se trouvaient pas elles-mêmes sur les champs de bataille.

Le campement l'accueillit avec son ambiance habituelle, sombre, calme, froid. Elle rejoignit en quelques pas les deux tentes du fond, où flottait aussi le loup hurlant des Sidjéno.
La neige crissa sous ses chausses inadaptées ; elle grommela de ne pas avoir assez d'écus pour s'acheter une tenue d'hiver décente. Elle jeta un coup d'oeil à Orian, perché sur une branche, qui semblait occupé ; aussi le laissa-t-elle pour aller rassembler ses provisions et ses affaires. Tout en s'activant dans sa tente, elle se demanda, encore une fois, ce qui allait se passer. La mine lui avait pris de l'énergie chaque jour, mais lui avait rendu de la force. Mais que seraient ses bras de femme et son pauvre bâton face aux haches et aux épées des hommes entraînés ?
Par contre, elle avait la ruse ; elle arriverait bien à planter une ou deux flèches dans des fessiers royalistes avant de tomber à son tour. Ravie par cette pensée, elle sourit. Quoi qu'il arrive, elle ferait tout pour protéger le louveteau.

___________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatarKenaï
Gardien
Messages : 1
Date d'inscription : 08/01/2014
Localisation : Auprès de Sega et des Sidjéno.
MessageSujet: Re: [RP] Campement berrichon   Mer 8 Jan 2014 - 19:52

Il donna un coup de brosse à la jument baie, en faisant attention de ne pas se faire botter. C'était une caractérielle, celle-là ! Il en avait fait les frais lorsqu'il l'avait achetée, elle lui avait décalqué un de ces sabots aux fesses qu'il se demandait s'il n'avait pas encore la marque du fer !
Il termina le pansage méticuleux qu'il avait entreprit et apporta sa ration de foin à la bête. Elle semblait en forme, et c'était tant mieux. Peut-être qu'elle allait lui sauver la vie dans les prochains jours, aussi prenait-il grand soin d'elle. Après tout, il l'aimait, cette bête, malgré ses os saillants, son caractère de bourrique et sa facilité à se débarrasser de lui. Il l'observa se restaurer un moment, en passant machinalement une main dans ses cheveux bruns.

Il allait retourner nettoyer sa selle de cuir lorsqu'il vit Koraï passer au centre du camp. Elle rentrait plus tôt que d'habitude, choses étrange. Il attendit que son destrier ait fini de manger pour la rentrer au paddock , puis il marcha d'un pas nonchalant jusqu'à la tente de Nigel. Il avait besoin de savoir ce qui avait aujourd'hui changé la routine qui s'était installée depuis trois semaines.


"Hey, Nigel !"

Il avait toujours trouvé ce prénom étrange, Nigel. Un prénom étrange pour un gars étrange ; finalement, il lui allait bien. Nigel était ce "brun ténébreux" dont rêvent toutes les donzelles ; des cheveux d'un marron presque ébène, des yeux noirs scrutateurs, l'air mystérieux. Difficile à apprivoiser, mais Kenaï avait finalement réussi à s'en faire un ami, un très bon ami même. Il écarta le pan de tissu de la tente et entra.

"La rouquine est revenue plus tôt, aujourd'hui. Y a du neuf ?"

___________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatarNigel
Loup
Messages : 3
Date d'inscription : 08/01/2014
MessageSujet: Re: [RP] Campement berrichon   Mer 8 Jan 2014 - 19:54

Il admira son ouvrage. Une chance que son père tisserand lui ai donné discrètement quelques leçons de couture, sinon il aurait terminé cette guerre avec des lambeaux de tissu à la place des braies. Mais le pire était évité, le trou qu'il avait à la cuisse était à présent réparé. S'il devait mourir demain, au moins il terminerait cette courte vie avec la satisfaction de pouvoir se présenter bien habillé au Jugement Dernier.
Content de lui, il remit ses braies et s'apprêta à examiner sa chemise pour vérifier qu'elle ne possédait pas de trous, lorsqu'il entendit la voix de Kenaï qui l'interpellait. Il laissa tomber sa chemise sur sa couche de paille et regarda son ami rentrer. S'il y avait du nouveau ? Bien sûr que oui.


"Berruyer a envoyé un papier à ceux qui travaillaient, j'ai eu l'information par Sega tout à l'heure. Plus de mine, il faut qu'on reste mobilisé. Notre lance va rejoindre une des armées angevines, je pense."

Il désigna du menton la direction de la ville d'Angers près de laquelle ils avaient planté la tente.

"Le Berry ne me manque pas, finalement. j'aurais pensé que si, pour ma première et peut-être dernière guerre, mais non. Un peu d'action ne me fait pas de mal."

Il avait dit cela sur un ton neutre. Quelle émotion y avait-il à avoir ? Personne ne l'attendait au pays, sauf peut-être ses groupies hystériques habituelles.

___________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [RP] Campement berrichon   

Revenir en haut Aller en bas
 

[RP] Campement berrichon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Partenariats & Recueil de Sites et Forums
» Le campement des elfes après la bataille[IMPORTANT]
» Attaque d'un camp orque
» Le campement d'El Dimbar
» Equipage des têtes Brulées !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine des Sidjéno - LOUPS (RR) :: Chroniques des Loups :: Ab Uno Disce Omnes-