AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [RP] La symbiose du Loup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kezan
Loup
Messages : 3
Date d'inscription : 01/07/2014
MessageSujet: [RP] La symbiose du Loup   Mar 1 Juil 2014 - 11:22

(En 1423, au marché d'une grande ville...)

C'était une petite pierre, un peu transparente, de couleur rouge. Elle brillait de mille feux et reflétait le soleil de cette belle matinée comme un véritable miroir. Ce bijou d'une grande valeur était ce qu'on appelle communément un rubis. Il avait beau être de petite dimension, sa pureté était grande et sa taille - sa "découpe" - était parfaite. Son propriétaire le remit dans sa planque. Il se cachait dans son écrin de velours, un petit sachet confectionné avec soin par une femme aux doigts d'or. Ce même sachet se trouvait soustrait aux yeux de tous dans la poche intérieure d'un long mantel d'excellente facture. De couleur ocre, élégant et confortable, il montrait par sa simple présence que son propriétaire était du genre très riche et bien placé dans la société. De plus il procurait aux yeux qui se posaient sur lui une impression de fausse simplicité. Son propriétaire, grand et large d'épaules, possédait une épaisse chevelure blonde tirant sur le blanc, une barbe bien fournie assortie et une paire d'yeux perçants dont le bleu jurait avec la pâleur de sa peau. Il avait l'assurance d'un grand homme que tout le monde respecte. Sa stature, sa marche sans arrêts et son regard scrutateur sur les étals et les gens qu'il croisait donnaient l'impression qu'il marchait au-dessus d'eux, dans un autre monde où il était le roi.

Quelques regards levés sur son passage l'observaient avec incrédulité, d'autres le suivaient des yeux un peu plus férocement. Si Kezan Sidjéno était connu comme un grand homme d'affaires, il était aussi réputé pour sa fausse honnêteté et son habileté à tromper les gens. Il concluait souvent des affaires obscures avec échanges de bons procédés qui ne plaisaient pas forcément à l'opinion publique. Mais personne ne venait lui chercher des noises, déjà par sa stature et son assurance affichée, mais aussi grâce à la présence d'un autre homme, tout aussi grand que lui. Vêtu de façon plus sombre, il était bien plus discret que celui qu'il accompagnait en permanence. La plupart des gens pensaient qu'il était un garde du corps engagé par Kezan et payé à prix d'or pour assurer sa survie à tout moment, mais le dénommé Lykaos était là de son plein gré. Ceux qui connaissent l'histoire de la famille Sidjéno savent que la tradition ancestrale avait été remise au goût du jour par la génération de ceux qu'on appelait les trois Loups : Kezan, Lykaos et Karta. Car Lykaos et Kezan étaient frères. Frères de sang, d'armes et de paroles ; frère en tous points à l'exception du fait que l'un était aussi blond que l'autre était brun. La tradition voulait que tout membre descendant de la première branche familiale, dite branche "blanche" était protégé dès son plus jeune âge par son égal de la deuxième branche, la "noire". Son égal étant le membre le plus proche de son âge afin d'avoir une protection la plus durable possible. A chacun des Loups noirs était proposée cette dangereuse mission, et s'il acceptait de la servir pour toute sa vie, il était formé par son prédécesseur, en général son père ou sa mère. Lykaos avait ainsi juré de protéger pour toujours son frère au péril de sa vie, et il tenait parole.

Ce jour-là, il accompagnait Kezan à un marché très connu pour ses riches étals, avec notamment des vendeurs de pierreries en tout genre. Si la plupart étaient des refileurs de toc, le Sidjéno blond savait où trouver les affaires. Il cherchait quelque chose de bien précis à échanger contre sa jolie pierre rouge, d'où la présence du rubis dans sa poche, bien caché.
Kezan s'approcha d'une tente qui avait l'air banal et se présenta à l'homme assis sur le tabouret juste à côté.


"Kezan Sidjéno."

Pour preuve de son identité, il montra sa main droite où trônait une chevalière d'or portant ses initiales. Le garde y jeta un œil, sans dire un mot, et écarta un pan de tissu de la tente pour annoncer Kezan d'un chuchotement. Un homme sortit avec le sourire et les bras grands ouverts comme pour y serrer le Loup. Il était petit et large avec une bedaine bien rebondie et il n'avait plus que des cheveux sur les côtés du crâne. Il avait essayé d'ailleurs de les entortiller ensemble pour combler le vide du haut de sa tête, ce qui lui donnait un aspect plutôt comique, et à la fois ridicule.

"Kezan ! Kezan Sidjéno ! Je suis heureux de te revoir ! Ah, et bonjour Lykaos."

Il fit signe au deuxième Loup resté un peu en retrait, qui se contenta de poser ses yeux noirs sur lui d'un air peu enthousiaste. Mal à l'aise, le marchand bedonnant revint sur Kezan en retrouvant son sourire.

"J'ai plein de jolies choses à te montrer, Kezan ! Tu ne vas pas être déçu.
- C'est pour ça que je suis venu, Lilian. Mais je suis pressé. Je viens acheter ton meilleur élément. As-tu ce que je recherche ?
- Oui, mais... Il y a un petit problème, euh... Cela va coûter un peu plus cher que prévu. Le tailleur habituel était indisponible et, euh, les pierres étaient déjà chères à la base, et..."

Kezan observait d'un air las le marchand continuer sa vague déferlante d'excuses plus ou moins croyables et, quand il eut terminé, le grand blond leva la main, comme pour l'arrêter là. Cela eut un effet immédiat, Lilian le regarda sans mot dire.

"Lilian, Lilian... Voyons. Depuis tout ce temps que nous travaillons ensemble, tu oses encore me faire marcher ? Allons, Lilian, ce n'est pas sérieux, ni correct envers moi. Montre-moi ce que tu as ramené."

Aussitôt demandé, aussitôt exécuté. Le ton menaçant de Kezan et le pas en avant de Lykaos avaient fait leur œuvre. Le marchand entra dans la tente pour en ressortir rapidement avec un coffre en bois dans les mains. Rapidement, il l'ouvrit et laissa découvrir son contenu à Kezan : il y avait plusieurs bagues d'or, des pierreries, es colliers de perle et des pendentifs au collier fin et au bijou ciselé. Kezan voulait un œuf d'or pour sa collection d'objets en or, mais aucun œuf ne brillait parmi les trésors présentés là.

"Eh bien ? Où est ce que je t'avais demandé, Lilian ?
- Trop cher, Kezan. Je n'ai pas pu me le permettre en sachant ton moyen de paiement.
- Ça suffit, tu t'es assez moqué de moi. J'ai dit que je ne repartirai pas avec cette pierre, et je tiendrai parole."

Énervé par la tournure que prenait les évènements, il prit de rage deux objets dans le coffret de bois et y déposa le sachet de velours avec la pierre dedans.

"Voilà pour toi. Je prends ces deux choses-là. La prochaine fois, assure-toi d'avoir ce que je demande."

Et il le planta là, retournant par là où il était arrivé. Quelques mètres plus loin, il avait déjà un petit sourire malicieux sur les lèvres. A Lykaos qui marchait à côté de lui, il lança un regard entendu. Ils savaient tous deux que la pierre, si belle et si pure paraissait-elle, était fausse. Lilian aussi allait le savoir, dans quelques minutes - voire quelques secondes, car il n'était pas lent pour tout -, une fois qu'il aurait examiné la pierre, rien qu'à l’œil nu. Le moment ne se fit pas attendre.

"Prépare-toi", dit Kezan à son frère.

"KEZAAAAAN !!" Un cri de rage se fit entendre depuis la tente de Lilian. Ce jour marquait la fin de leur collaboration.

HRP a écrit:
Pour la réponse de Lykaos :
- il sort son épée pour défendre le duo de Loups
- ...
- Une femme arrive devant eux : la veuve noire.
Explication de sa présence : Lilian s'était méfié et avait enquêté sur les deux frères ; il a appris l'histoire des Noircastel quand Kärwen est morte assassinée par une veuve noire quelques mois plus tôt (la mort de Kärwen peut peser sur Lykaos, au besoin). Lilian a donc engagé une des veuves noires pour se venger de Kezan et de Lykaos. Mais forcément, elle n'en veut qu'à Lykaos, n'écoutant que son désir de vengeance et pas son commanditaire...
Revenir en haut Aller en bas
 

[RP] La symbiose du Loup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]
» Le loup de la gloire[PV la reine^^]
» ♪ Promenons-nous dans les bois tant que le loup n'y est pas ♫ [PV Tar Etts]
» Kit de loup

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine des Sidjéno - LOUPS (RR) :: Chroniques des Loups :: Ab Uno Disce Omnes-